• Articles et réflexions de nos membres

    Cette page regroupe des synthèses rédigées par nos membres.

    La charpente de Notre-Dame de Paris : état des connaissances et réflexions diverses autour de sa reconstruction

    Frédéric Epaud, chercheur CNRS (LAT CITERES, UMR 7324, Tours)

     

    La charpente en béton de la cathédrale de Noyon

    Arnaud Timbert, professeur d'histoire de l'art médiéval à l'Université d'Amiens (UPJV TrAme EA 4282)

  • La charpente de Notre-Dame de Paris : état des connaissances et réflexions diverses autour de sa reconstruction

    Frédéric Epaud, chercheur CNRS (LAT CITERES, UMR 7324, Tours)

    Nous mettons en ligne un article important de Frédéric Epaud, chercheur au CNRS et éminent spécialiste de la charpenterie médiévale. Il y dresse un bilan des recherches déjà consacrées à la charpente de Notre-Dame de Paris, les données connues, celles irrémédiablement perdues, celles enfin encore enregistrables. Il présente aussi les bois qui avaient été utilisés, les forêts dans lesquelles ils avaient poussé, les caractéristiques des assemblages et de l’agencement des pièces.

    Données chiffrées à l’appui, il démontre que la plupart des allégations proférées contre la restauration d’une charpente en bois sont infondées. Quant au choix technique à mettre en œuvre, il dépendra beaucoup des capacités de la cathédrale et demeure inconnu pour l’instant. Au-delà de la froide neutralité du spécialiste, Frédéric Epaud rend un hommage amoureux et personnel au travail artisanal.

     

    L'article est consultable ici.

     

    Mis en ligne le 1er mai 2019

    Mis à jour le 19 juillet 2019

    Cathédrale de Paris, charpente de la nef, Cl. F. Epaud

    Cathédrale Notre-Dame de Paris, charpente de la nef, cliché F. Epaud

  • La charpente en béton de la cathédrale de Noyon

    Arnaud Timbert, professeur d'histoire de l'art médiéval à l'Université d'Amiens (UPJV TrAme EA 4282)

    Nous mettons en ligne un article d'Arnaud Timbert, professeur d'histoire de l'art à l'Université de Picardie Jules-Verne, historien de la construction médiévale et de la restauration au XIXe siècle. Il y retrace l’histoire de la charpente en béton de la cathédrale de Noyon au début du XXe siècle. Cet épisode lui permet de revenir sur les motivations en faveur de ce matériau dans le contexte de l'entre-deux-guerres et sur les aspects techniques de la construction. Ces considérations sont d'un intérêt particulier pour les réflexions qui s'annoncent pour la reconstruction de la charpente de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

     

    L'article est consultable ici

     

    Mis en ligne le 26 juin 2019

    Noyon, charpente du haut vaisseau, 2012, © B. Roland

    Noyon, charpente du haut vaisseau, 2012, © B. Roland